Make your own free website on Tripod.com
 
 

SOUVENIRS

J'ai pensé souvent
Dans mon coeur d'enfant
Que je te garderais longtemps
Voir éternellement

Mais le destin en a décidé autrement
T'arrachant à moi, comme on arrache une dent
J'ai le coeur gros, mais je comprends
Que tu es mieux, là, où tu es maintenant

Je penses à toi souvent
Très chère Maman
Que mes larmes coulent encore
Malgré le temps

Je te sens toujours là
Près de moi
J'entends tes rires
Qui me rappellent ta joie

Toi, Maman, qui m'a tout donné
Pour toujours, je garderai
Le doux souvenir de tes baisers
Je t'aime Maman

©1999



retour aux poèmes
retour à la page d'accueil