Make your own free website on Tripod.com
 
 

LE SENTIER

Le glas vient de sonner
Je te laisse à ton dernier repos
Je m'en vais seul, le coeur gros
Confiant que tu seras toujours là pour m'aider

Seul, sur le bord du quai
Je repense à ces nombreuses années
À ma vie, à ce qu'elle a toujours été
Seul, juste aux oiseaux à qui parler

Une pomme, j'ai apporté
Pour toi, je me suis endimanché
Mais personne avec qui partager
Ces douloureux moments à traverser

Je repars, seul, vers mon destin
Je t'en prie, tiens moi la main
Je ne sais ce que me réserve demain
J’aimerais tant, à nouveau, croiser ton chemin
©2001




retour aux poèmes
retour à la page d'accueil